Forum Généactif
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Yonne (89)
Jeu 3 Nov - 11:30 par sophie

» Besoin d'aide à la lecture
Lun 31 Oct - 7:52 par Généadmin

» La généalogie de Tintin
Mer 26 Oct - 10:24 par Généadmin

» Spécialités Charentaises
Mer 26 Oct - 10:16 par Généadmin

» Bonjour, bonsoir
Sam 22 Oct - 12:53 par Fanny

» besoin aide au maroc
Jeu 20 Oct - 6:28 par glaglassdu91

» On ne croise pas le Pape tous les jours...
Lun 17 Oct - 13:16 par Généadmin

» Les archives Genevoises sur internet
Ven 14 Oct - 13:21 par Généadmin

» Véteau et Martin, les derniers charentais guillotinés
Mar 11 Oct - 6:43 par Généadmin

Liens amis

   
 




Genealogie


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes






Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Chercher ses ancêtres polonais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chercher ses ancêtres polonais

Message par Généadmin le Sam 13 Aoû - 5:20

Histoire et partages

L'histoire mouvementée de la Pologne influence la situation de ses archives.

Suite aux partages de 1772, 1793 et 1795, le pays est découpé entre trois occupants : Russie, Prusse et Autriche.




Les actes d'état civil après 1795 se retrouvent rédigés en polonais puis en russe à partir de 1868 (centre et est du pays), en allemand (Poznan-Wroclaw), en latin (Galicie, partie méridionale sous domination de l'Autriche-Hongrie).

En 1945, la Pologne subit une translation de plus de 500 km vers l'Ouest. D’anciennes régions polonaises se situent aujourd’hui à l’étranger, principalement Biélorussie, Lituanie et Ukraine.

La localisation des documents pour les minorités autrefois importantes (protestants, orthodoxes, uniates, juifs…) peut être un peu plus compliquée, avec des archives en Allemagne, à Varsovie, et des relevés accessibles par des bases d’associations (JewishGen).

Vagues d'émigration

Suite aux partages du pays, de nombreux Polonais vont s’expatrier, avec la France parmi les destinations favorites.

Évoquons :

  • Les légions polonaises de Dombrowski ; les prisonniers des guerres d’Empire
  • La « Grande émigration » suite à l’insurrection de novembre 1830, puis les réfugiés des révoltes de 1846 et 1863
  • Les innombrables travailleurs polonais de l’entre-deux-guerres (un demi-million de personnes), entre autres dans les mines du Nord.


L'état civil

Les bureaux d'état civil (Urzad Stanu Cywilnego) conservent les actes de moins de 100 ans.
Ils sont librement communicables par courrier pour les descendants. Les registres non-catholiques (souvent tenus à part) peuvent être absents voire déposés aux Archives. Le format des actes avant 1945 dépend de la situation géographique de la localité.


Les Archives d’Etat

Les Archiwum Panstwowe des régions possèdent les actes paroissiaux
(catholiques et des autres religions) à partir de 1850/1890, et datant de plus de cent ans aujourd’hui, les anciens actes d’état civil public selon la région (après 1876 dans l’empire allemand; 1810 à 1825 voire 1939 comme à Lódz pour le Duché de Varsovie créé par Napoléon). Ils répondent aux demandes par mail et peuvent effectuer des recherches.

S’y trouvent aussi toutes sortes d’autres documents : recensements, listes diverses, cadastres, actes des terres et propriétés, notariat, fonds privés…

Les archives diocésaines et celles des paroisses

Avant 1850, pour les catholiques, il faut s’adresser soit aux archives diocésaines soit parfois à la paroisse.


Certains grands centres accueillent de nombreux généalogistes (Poznan, Varsovie), mais la plupart des diocèses ne répondent qu’aléatoirement aux demandes par correspondance et il est préférable de se renseigner avant de se déplacer.

Certains possèdent des registres très anciens (par exemple dès 1577 à Poznan) : il est faux d’imaginer que la Pologne n’a pas d’archives.

Les archives en ligne

Les mormons ont commencé la mise en ligne de registres catholiques
; il est possible aussi de consulter une base de données pour vérifier la présence des registres du lieu recherché dans leur fonds de microfilms.

Les archives publiques polonaises mettent de même à disposition plusieurs bases permettant de repérer leurs dossiers d’archives, entre autres les registres paroissiaux (Ksiegi metrykalne). Enfin un projet de numérisation des registres des archives publiques a démarré début 2011.

Les archives en France

Les dossiers de naturalisation sont à rechercher aux Archives nationales et peuvent être une mine d’informations.

Pour faire face à la difficulté fréquente de localisation du lieu d’origine de l’ancêtre, il est en effet très important de consulter toutes les sources possibles en France : les actes familiaux d’état civil aux archives départementales, les rapports de police (A.D. ou A.N.), les dossiers de réfugiés (Quai d’Orsay), le Centre des Archives contemporaines, le Centre des Archives du Monde du Travail, le Service historique de la Défense, ou la Bibliothèque polonaise de Paris pour les immigrants du XIXème siècle.



Internet

Ci-dessous la liste des sites Internet les plus intéressants. Attention, plusieurs sont en anglais.



 




Source: http://www.guide-genealogie.com
avatar
Généadmin
Admin

Messages : 637
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 57
Localisation : Jarnac

Voir le profil de l'utilisateur http://geneactif.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum