Forum Généactif
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Yonne (89)
Jeu 3 Nov - 11:30 par sophie

» Besoin d'aide à la lecture
Lun 31 Oct - 7:52 par Généadmin

» La généalogie de Tintin
Mer 26 Oct - 10:24 par Généadmin

» Spécialités Charentaises
Mer 26 Oct - 10:16 par Généadmin

» Bonjour, bonsoir
Sam 22 Oct - 12:53 par Fanny

» besoin aide au maroc
Jeu 20 Oct - 6:28 par glaglassdu91

» On ne croise pas le Pape tous les jours...
Lun 17 Oct - 13:16 par Généadmin

» Les archives Genevoises sur internet
Ven 14 Oct - 13:21 par Généadmin

» Véteau et Martin, les derniers charentais guillotinés
Mar 11 Oct - 6:43 par Généadmin

Liens amis

   
 




Genealogie


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes






Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Éclade de moules charentaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éclade de moules charentaises

Message par Généadmin le Sam 24 Sep - 11:17

    Ingrédients:

    • moules de bouchots
    • un sac d'aiguilles de pins
    • une planche en bois carrée ou rectangulaire (60 x 60 cm environ). Le bois doit être assez dur pour ne pas brûler au feu.


    Préparation:

    Disposer les moules en spirale, serrées les unes contre les autres, la pointe vers le haut. C'est là tout le secret de l'éclade : cela les oblige à cuire dans leur jus.


    Commencer par faire tenir les quatre premières au milieu de la planche. Pour les caler, vous pouvez vous servir d'une mie de pain.

    Pour en voir plus, faites un zoom sur la mise en place et regardez la disposition finale.

    Une fois terminé, l'ensemble sera suffisamment solide pour qu'on puisse transporter la planche sans faire tomber les moules.

    La Cuisson:

    Prenez la planche et placez vous sur un terrain sableux ou caillouteux. Posez la planche par terre et recouvrez la d'aiguilles de pins. Suffisamment pour ne plus vois les moules, mais pas trop non plus.

    Mettez le feu aux aiguilles. Quand les dernières sont consumées, rajoutez en à nouveau. Renouvelez pendant 5 à 10 minutes. N'oubliez pas les bords de la planche. On a tendance à faire trop cuire le milieu et pas assez la périphérie !

    A la fin de la cuisson, munissez-vous d'un petit carton rigide - le calendrier des PTT est approprié - et ventilez fort de manière à faire disparaître les scories

    Si vous faites cuire 5 minutes, les moules sont encore juteuses et il faudra parfois forcer pour les ouvrir.

    Si vous les laissez 10 minutes, la coquille sera friable, et réduite en cendre, vous pourrez parfois la manger avec la moule. La moule est carrément confite dans son jus et les cendres de la coquille et des aiguilles. C'est un plaisir à connaître...

    Dégustation:

    Miam !

    Amenez la planche sur la table. posez la sur un dessous de plat. Attention à la nappe : il vaut mieux la recouvrir d'un journal ! Ayez à proximité une éponge, un bol d'eau pour rincer les doigts et des gueilles (ou du Sopalin).

    Servez-vous avec les doigts et mangez en tartinant avec du beurre salé.

    Accompagnez avec du vin blanc de Bordeaux. L'Entre-deux-Mers est particulièrement recommandé.

    C'est un moment très agréable entre amis.



    Et à la fin du repas, regardez-vous dans une glace !



_________________
avatar
Généadmin
Admin

Messages : 637
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 56
Localisation : Jarnac

Voir le profil de l'utilisateur http://geneactif.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum